top of page

DÉRATISATION

Traitement dératisation professionnel de lutte contre les rongeurs (rats, souris, loirs, mulots, ragondins, etc.).
Intervention rapide et efficace sur tous les lieux infestés extérieurs ou intérieurs (dans la toiture, dans les plafonds, murs, greniers, caves, jardins, sous les terrasses, etc.).

Notre approche

Une intervention
en 4 étapes

1
2
3
4

Nos atouts

6.png

Les rongeurs : rats, souris, loirs, mulots, ragondins, etc.

Considérés comme nuisibles, la prolifération des rats et des souris en France est devenue un véritable problème de salubrité publique.

Il est important d'agir dès les premiers signes d’infestation, en faisant appel à un dératiseur professionnel agréé pour garder la population de rongeurs sous contrôle.

Qui sont-ils ?

La grande famille des rats se divise en sous espèces comme le rat brun, aussi nommé rat d'égouts ou surmulot et le rat noir. Ce sont les deux espèces de rats plus communes en Gironde.
Prudents, observateurs avec de grandes capacités physiques, les rats et les souris sont capables de grimper à peu près partout, de nager longtemps et creuser de grosses épaisseurs de matière comme des murs, des sols, des bardages en bois massif ! Ils peuvent se montrer agressifs s'ils se retrouvent coincés dans un piège ou acculé dans un endroit sans possibilité de fuite.
Ils vivent dans les égouts des villes mais on trouve le rat partout où la nourriture est suffisante pour la colonie. Il s'installe dans les silos, réserves alimentaires, magasins, locaux à poubelles, industries alimentaires. Les cloisons, combles, les canalisation et vide sanitaires des maisons avec les matières isolantes.
Omnivore, le rat mange de tout : graines, céréales ,fruits, viandes, aliments divers pour humains et animaux domestiques ou d'élevage. Les réserves alimentaires l'intéressent fortement.
Les rats noirs, rats bruns ou souris vivent en groupe et prolifèrent rapidement dès 6 semaines de vie. Pour exemple, un couple de rats génère environ 5 000 descendants en seulement 1 an !

Comment détecter la présence de rongeurs : rats, souris, loirs, mulots, ragondins, etc. ?

Les rongeurs sont des nuisibles discrets mais invasifs, qui se cachent le jour et sortent la nuit. Les apercevoir est rare, cependant, ils laissent des traces et dégâts matériels auxquels il faut être attentif pour déclencher une dératisation et contrôler l’infestation au plus vite.

Les signes pour détecter la présence des rongeurs chez soi :

  • bruits de grattements dans les murs et faux plafonds en placo

  • déjections (excréments : urines et crottes)

  • des empreintes et traces de pattes

  • des meubles rongés sur les bords, où sont visibles des traces de dents (bois, matériaux d’isolation, cartons, plastiques, câbles électriques…)

  • de la nourriture éparpillée

  • odeurs fortes et désagréables

Quels sont les risques encourus en présence de rongeurs ?

En présence de rongeurs (rats, souris, loirs, lérots, mulots, ragondins…) à domicile ou en entreprise, une invasion incontrôlée peut avoir des conséquences ennuyeuses voire graves.

  • Dégâts matériels : Les dents des rats poussent tout au long de la vie ce qui l'incite à ronger pour les limer. Se glissant n’importe où, ils sont responsables de la destruction de différents matériaux mêmes durs, occasionnant usures, pannes et destructions (meubles, câbles électriques, structures des bâtiments en béton ou en bois, murs en placo…). Le risque de coupure électrique et d'incendie pour les infrastructures est bien réel.

  • Maladies transmises par les rongeurs, rats et souris : leurs fluides (salives, urines, excréments) peuvent contenir des virus et  bactéries pathogènes transmissibles aux humains et aux animaux comme : la peste (bacille qu'ils peuvent transporter via la puce qui les parasite), la leptospirose (maladie du rat ,transmise par son urine), la salmonellose (bactérie de la fièvre de  Havrille). La transmission se fait par les aliments et l’air contaminés ou par morsure.

Comment prévenir les risques d'infestation de rats et de souris ?

Les rongeurs (souris, rats, mulots…) étant par nature très méfiants et discrets, bien souvent les habitants des lieux s’aperçoivent tardivement de leur présence.
C’est pourquoi pour lutter efficacement contre les rongeurs nuisibles, rien de mieux que d’agir en préventif en mettant en place un contrat de dératisation ; cela consistera à contrôler régulièrement les éventuels points d’accès, ainsi que les répulsifs (ultrasons), pièges et appâts professionnels et à les remplacer si besoin afin de garantir une meilleure efficacité et protéger le secteur sur le long terme d’une future infestation.

Combien coûte une une intervention d’une entreprise de dératisation ?

Afin de déterminer le prix d’une intervention de dératisation au plus juste, nous prenons en compte différents paramètres :

  • le rongeur à éradiquer

  • la surface à traiter et la disposition des pièces

  • le niveau d’infestation

  • le type de traitement à appliquer et la quantité de produits à installer

  • pour une opération de dératisation ponctuelle / curative (et quelques passages de contrôle si besoin)

  • pour un suivi récurrent /préventif (contrat de dératisation avec passages réguliers)

  • le secteur géographique (les tarifs différents selon les villes)

Chaque intervention est spécifique, c’est pourquoi il est difficile d’afficher un prix public ; pour donner un ordre d’idée, le tarif moyen pour une intervention coûte entre 80 € et 400 € TTC entre un studio et un immeuble de plusieurs logements par visite (frais de déplacement et consommables inclus) en fonction des paramètres précités.​

La meilleure façon de savoir combien coûte un traitement de dératisation adapté à votre situation est de nous appeler !

Qui paye les frais de dératisation : locataire ou propriétaire ?

La réglementation encadre la prise en charge des frais de dératisation : selon l’article 7 de la loi du 6 juillet 1989, en principe les frais d’une intervention de dératisation sont entièrement à la charge du propriétaire du logement, sauf en cas de défaut d’entretien du locataire (charge de la preuve au propriétaire).
Pour les campagnes de dératisation et désourisation en extérieur sur l’espace publique les frais incombent la mairie de la commune qui a l’obligation de dératiser les rues afin d’assurer la sécurité des habitants.

Combien de temps dure une dératisation ?

Selon le type d'intervention : le type de rongeurs à exterminer (rat, souris…), la superficie à traiter, la taille de l’infestation, les difficultés techniques…, la durée de l’intervention du dératiseur ne dépasse pas 1 heure pour une maison de 100 m², mais si c’est le cas d’un immeuble, il va falloir plusieurs passages pour un suivi efficace et des résultats durables.

bottom of page